AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 27
$ Dollars : 10
Date d'inscription : 19/07/2013
Sujet Bêta
MessageSujet: MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris   Ven 19 Juil - 21:28

Osiris Wiiksujet
vos papiers s'il vous plait !




Ancienne identité : Ían Ástvin Olafursson
Prénom et nom choisis : Osiris Wiik
Âge : 18 ans
Date et lieu de naissance : Reykjavík, Islande ; 18 septembre
Nationalité : islandaise
Statut : célibataire
Orientation sexuelle : bisexuel
Avatar : Kuroko Tetsuya • Kuroko no Basuke

see heaven's got a plan for you



et derrière l'écran ?



Pseudo : krrrkrrr Âge : krrrrkrrrr Disponibilité RP : c: beaucoup. encore plus en ce moment krkr Comment as-tu découvert le forum ? top site ! Un petit mot ? c:




description psychologique

direct + libre + rebelle + déterminé + gentil quand même, faut pas croire

Osiris. Il n'est pas vraiment comme ce dieu égyptien bienfaiteur, non. Quoi que -tout dépendrait du contexte. Osiris. L'emmerdeur serait un bon surnom, si les scientifiques s'amusaient à en donner à leurs pensionnaires, parce qu'Osiris ne se laisse pas faire. Osiris ne veut pas juste être un sujet d'expérience non, Osiris revendique sa liberté même s'il devra crever. Après tout, il paraît qu'il a déjà vécu plus de la moitié de sa vie. Osiris Osiris n'aime pas les règles ; après tout si elles sont faîtes c'est pour être brisées. Alors Osiris se révolte ne fais pas comme les autres emmerde tellement les scientifiques et les observateurs. C'est pas un putain de sujet d'expérience ! En fait, Osiris aimerait juste qu'on le laisse tranquille. Qu'on le laisse vivre les dernières années de sa vie tranquillement, comme il les veux. Il est romantique, au fond, Osiris, malgré sa façade revêche pleine d'injures et de mots blessants ; il a des principes qui parfois le rendent paradoxal. Comprenez : Osiris s'enflamme vite, mais il attendra gentillement au bout de la fille d'attente et ne vous cassera pas la gueule si vous êtes sur le chemin. Trop aimable, hein ?

Mais Osiris il parle aussi, beaucoup même ; il vous raconte un peu sa vie et vous vous en foutez tellement -mais il a aussi cette façon de tout vous dire, avec cette sincérité tellement vraie, tellement rafraîchissante dans ce monde de faux-cul. A la fin il est naïf aussi Osiris, il pense qu'au bout d'un moment les sujets se révolteront, que le Bien triomphera parce que ça ne peut pas se terminer autrement. Alors Osiris il se bat, il t'emmerde toi le connard de scientifique et encore plus, toi le traître d'observateur ; avec tant de poésie dans ses mots. A la fin, ce n'est même pas trop ironique. Oui il vous insulte, Osiris, mais il le fait avec tant de foi avec tant d'espoir, avec tant de naïveté ; comme si le fait qu'il ne soit pas d'accord puisse changer les choses. Changer le monde. C'est ce qu'il veut faire, Osiris, il est déterminé tu sais. Et puis tant pis s'il ne change pas aujourd'hui, ça lui laissera quelque chose à faire demain.


description physique

Osiris Osiris somme toute il est assez normal. Le mètre soixante-dix, plutôt bien foutu -on dit merci aux bagarres et au sport. Le sport le sport c'est comme un deuxième combat alors il y va avec sa hargne frappe frappe. Il a souvent des blessures Osiris, des coupures un peu partout des hématomes et des os cassés. Et pourtant, il continuera de te regarder avec cet air hagard et ses yeux bleus bleus bleus, tellement transperçants. Ils sont hypnotisants, ses yeux, ils ont quelque chose de froid et de doux aussi. Au fond, il est un peu comme eux, Osiris.
Et puis il y a ses cheveux, d'un bleu céruléen, qui crient la révolution l'individualisation le fait de ressortir de la masse. Osiris veut qu'on le voit, veut déranger, veut montrer à tous son désaccord. Ça peut paraître idiot, mais à la fin, il l'aime bien comme ça, sa tignasse, alors il ne changera pas. Sa peau pâle pâle cadavérique aussi, comme une poupée de cire ; il a l'air fragile Osiris, pourtant il ne l'est pas.
Vous le verrez sûrement souvent qui traîne dans un coin, un sweet vite enfilé et un slim noir pas vraiment en accord ; mais qu'est-ce qu'il s'en fou Osiris. Il sera souvent en fluo, comme ça vous le verrez ; et si jamais ce n'est pas le cas, il trouvera bien un moyen.




Dernière édition par Osiris Wiik le Lun 22 Juil - 13:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
$ Dollars : 10
Date d'inscription : 19/07/2013
Sujet Bêta
MessageSujet: Re: MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris   Ven 19 Juil - 21:29

racontez-moi donc votre histoire

Ce n'était pas vraiment une famille bizarre. Il n'y avait pas de psychopathe en puissance qui avait pendu le chat dans le garage, pas de fillette violée alors qu'il y avait même pas la place pour, pas de violence qui défigurera à jamais Osiris, non, pas non plus de mère agent-secrète qui a du disparaître pour le bien de sa famille.
C'était plutôt paisible en fait. Il y avait la mère, ménagère parfaite dans son ensemble tablier rose à coeurs et cuillère toujours à la main, tout comme il y avait le père, un peu ronchon mais toujours adorable, dans sa chemise de bûcheron à carreaux, avec les sourcils broussailleux et une grosse voix grave. Une grande soeur aussi, de beaucoup son aînée, groupie formelle de boys band à la mode -et à la discographie douteuse. Bref. La famille stéréotypée, s'il on veut.
Et puis il y a eu Osiris. Un 18 septembre, comme ça, des cris dans la nuit, et puis du bonheur à l'état brut. Une petite famille parfaite, sûrement. Ça l'a été pendant de longues années. C'était le genre de joie qui venait du fait de bien s'entendre, le genre léger juste ce qu'il fallait, mais sûrement pas imbrisable -loin de là même, celle qui supportait de nombreux impact mais qui rayait de plus en plus. Jusqu'à l'empoisonnement.
Osiris Osiris Osiris a grandi comme tout gamin ; un peu dans la lune parfois, souvent même, surtout quand il allait à l'école mais ce n'était pas sa faute, ça ne l'intéressait pas. Il préférait aller faire du vélos avec ses amis ou construire une cabane dans les arbres -Osiris a toujours été aussi stéréotypé que le reste de sa petite famille modèle.
La suite est arrivée très vite. Sa soeur a eu à peine le temps de fêter son vingt-deuxième anniversaire qu'elle décéda. Mort naturelle. Une certaine particule D. C'est flou, en fait, dans ta tête, Osiris. Mais tu te souviendra de ta quatorzième année, celle où on t'a embarqué dans un hôpital pour une série de tests dont tu ne connaissais pas le but. C'était là, là où commença ton ignorance ta révolte ton conditionnement aussi. C'était positif. C'était aussi vague que ça un simple mot qui changeait tout qui faisait chialer tes parents et toi toi toi juste là, cause de tout ça.
Tu ne savais pas quoi faire non non, t'avais peur sûrement et puis en même temps tu ne comprenais pas ne voyait pas comment, pourquoi t'étais malade. Ca sonne tellement négatif, oh Osiris. C'est allé vite, et t'étais toujours dans l'ombre dans le noir l'ignorance. Et puis tu t'es fait cherché.
Il n'y avait que ton père qui était là -ta mère devait être trop effondrée de perdre ses deux gamins à la suite. Tu ne comprenais toujours pas, Osiris, et puis il s'est avancé, t'a dis au revoir. « T'inquiète pas gamin. »
Tu t'es fait embarqué. Pour toute réponse, il n'a eu qu'un majeur levé. Et te voilà à l'Institut Saint-George, depuis maintenant quatre ans, sans avoir digéré la bassesse de tes parents. Connards.



Dernière édition par Osiris Wiik le Lun 22 Juil - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 69
$ Dollars : 55
Date d'inscription : 15/07/2013
Sujet Bêta
MessageSujet: Re: MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris   Sam 20 Juil - 21:02

OMG OMG. TON AVATAR DUDE.
Bienvenue ♥

_________________


ONE THOUUSAND LONELY STAARS
HIIIDING IN THE COLD
TAKE IT ! OOH I DON'T WANNA
SING ANYYMOORE ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
$ Dollars : 10
Date d'inscription : 19/07/2013
Sujet Bêta
MessageSujet: Re: MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris   Lun 22 Juil - 17:35

C'TOI QUI DIT CA WSH.
Bon. J'ai fini, normalement ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 69
$ Dollars : 55
Date d'inscription : 15/07/2013
Sujet Bêta
MessageSujet: Re: MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris   Mar 23 Juil - 1:41

♥️♥️♥️♥️  

Tu seras un sujet Bêta
Ancien dossier de Ían Ástvin Olafursson classé.



_________________


ONE THOUUSAND LONELY STAARS
HIIIDING IN THE COLD
TAKE IT ! OOH I DON'T WANNA
SING ANYYMOORE ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris   

Revenir en haut Aller en bas
 

MY FATHER SAID DON'T YOU WORRY CHILD • osiris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE ROMAN DE VICTOIRE - " The Father", un thriller historique à la sicilienne
» Don't worry be happy ▬ ANTOINE
» info garde pêche
» She said don't you worry if i disappear (délai jusqu'au 05/12)
» OSIRIS (2003-20xx) : symbolique Marine (tapes, timbres, rubans, insignes, etc...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN SHELL - this is not a cage :: AVANT TOUTE CHOSE :: Le Registrariat :: Bêta-