AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J’adore être pris entre Dawn et Lux ~ Corny & Blondie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Poste spécial : Animateur, il encadre les gamins dans des activités sportives.
Messages : 30
$ Dollars : 78
Date d'inscription : 18/07/2013
Observateur
MessageSujet: J’adore être pris entre Dawn et Lux ~ Corny & Blondie   Mer 24 Juil - 4:00

Obsession. Dawn et Lux l’obsédaient. Passion. Il ne pensait qu'à eux. Et des pensées pas très catholiques pour tout vous dire, bon dieu... Sans parler de Noam. Lui, c'était la cerise sur le gateau. Une cerise super appétissante, si vous voyez ce que je veux dire. Un gigolo. Et je sais que vous voyez, bande de petits pervers dégénérés.

« Pop Corn, t’es qu’un putain de connard de première. » Phrase balancée sur le coup de la colère, le rouquin quitte la pièce après avoir balancé le bouquin à terre. Des regards désabusés qui le fixent, choqué par la violence de la rixe, Kegan se barre d’un pas pressé, totalement excédé. Qu’est-ce qu’ils ont tous à tirer la gueule, ces cons ? Tous prêts à se carapater en gueulant : Vite, fuyons ! Il leur décocherait bien une torgnole, ou un bon coup dans les roubignoles. Abrutis finis. Ouais, faut vraiment être débile pour croire qu’entre Kegan et Corny, les haricots sont cuits. Ces deux-là sont capables de jouer au sabre laser avec leurs kikis avant d’entrer en guerre mondiale contre les plus hardis. Sincèrement ce genre d’engueulade est habituel entre les deux tourterelles, va falloir s’y faire ma belle. Et arrête de le fixer avec ces yeux de jouvencelle. Ils avaient rendez-vous au bar ce soir, eh bah vu que le blond fait des siennes, il irait seul commencer à boire, qu’il paye pour son putain de rire de hyène.  

Ils s’étaient mis d’accord avec Blondie, on se rejoint puis on y va un peu avant minuit. Eh bien fuck, Kegan de mauvais poil décrète que le monde à ses pieds l’autorisait à piquer une crise, ils l’excuseraient bien, ils lâcheraient prise. Enfin isolé, le combattant avéré commence à se calmer alors que sur son corps dénudé coule l’eau glacée, que le liquide perle sur ses muscles crispé, corps irrité. Une douche froide pour se rafraichir les idées, rien de mieux après une prise de bec débridée, surtout avec la chaleur qu’il fait. Tellement qu’il en oublie l’heure, ce maladroit dragueur, trop occupé à se faire beau, à changer les tenues jusqu’à se trouver aussi élégant qu’un hidalgo. Oh oui, cette chemise, elle ira parfaitement avec ses nouvelles chaussures grises. Superficialité quand tu le tient avec tant de ferveur, tu m’étonnes qu’il se rende compte trop tard de son erreur : en retard d’une demi-heure. Haha, bien fait pour eux, mais il se dépêche quand même, la punition pourrait le rendre honteux. Un dernier regard dans le miroir, sacré Kegan, un jour il serait président des Etats Unis comme Reagan, ce mégalomane.

A quelques lieux du bar, il arrive tout penaud après la bagarre. Personne sur le lieu de rendez-vous, où c’est qu’ils sont ces canaillous ? Après tout, il n’est en retard que de trente minutes, ils auraient pu attendre, ces putes ! Drôlement vexé, le rouquin commence à jurer tous azimut. Il se raidit soudainement quand enfin il comprend : les yeux rivés sur sa montre d’argent son cerveau se décide enfin à démarrer correctement. Il s’est trompé de moment, c’est une demi-heure d’avance qu’il présente instamment. Tu m’étonnes qu’il n’y ai personne de présent ! Oh bah tiens, que va-t-il pouvoir bien faire pour occuper son temps ? Cinq minutes à tourner en rond, toujours personne à l’horizon… Rouquin dégénéré dans sa mauvaise foi incarnée, il s’apprête à faire sans remord ce qu’il leur reprochait. Il n’allait tout de même pas attendre, alors il se dirige vers le bar avec un sourire tendre, il trouverait bien une excuse pour se défendre.

La première bière descendit bien rapidement dans son ventre, il fait coucou à la jolie fille au centre et reporte son attention sur le barman élégant, se tape la discute pour parler dans le vent, il fallait bien faire passer le temps, boire seul c’est franchement chiant, il préfèrerait s’éclater au lit avec lui, mais bon, on n’peut pas tout avoir dans la vie. Ils finirent enfin par arriver, les deux énergumènes, mais notre Kegan était déjà un peu entamé, et c’est que le début de la semaine. Armé de son Sex on the beach, il est pas vraiment en état de leur faire un speech, mais c’est avec un grand sourire que leurs deux cocktails favoris il leur brandit. « Oooyyyy les amis ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 57
$ Dollars : 15
Date d'inscription : 18/07/2013
Sujet Bêta
MessageSujet: Re: J’adore être pris entre Dawn et Lux ~ Corny & Blondie   Mer 24 Juil - 23:48

""Bon , on fait quoi maintenant ? " "était la phrase qui signait la journée. En effet , accompagné de son fidèl acolyte , M'sieur Winston, Corny flânait sur l'île . Ils erraient tous les deux sans but , ce qui était , ma foi , bien inhabituel pour ces deux fauteurs de troubles . Ils soupiraient presque d'ennui . Ils avaient bien entendu des rendez-vous médicaux auxquels assister... AHAH , depuis quand acceptaient-ils de se plier aux règles et suivre leurs obligations ? Même le plus grand ennuie du monde ne les y pousserait pas . Ainsi est venu une liste d'option de toutes les conneries euh.. activités qui leur venaient en tête : aller renverser les étagères de livres a la bibliothèques ? Trop classique . Verser sur sable sur la patinoire ? Déjà fait la semaine précédente . Plonger nus dans la fontaine ? une activité qui leur est devenu presque hebdomadaire ... Ah , le complexe du meurtrier n'ayant plus de victime . Les voilà alors tous les deux , à se promener , se pavanant d'un endroit a l'autre , s'improvisant de temps en temps des combat de :" Qui shootera le caillou le plus loin ? " comme deux gamins . Ils avaient appeler la pièce manquante de leur trio : Blondie. Mais celle-ci était trop occupée a " je sais pas quoi faire , mais si c'est sans nous c'pas intéressant " est la seule chose qui était restait à l'esprit de l'Australien.

Ils marchaient , parlaient , cherchaient ardemment une occupation , ce qui leur pris en fait l'après-midi . Ce n'est qu'une fois arrivés par hasard vers la fontaine qu'ils réalisèrent que la nuit était presque entièrement tombée . Ils s'étaient alors mis d'accord sur le programme : ils essaieraient de tuer le temps encore un peu et irait passer une de ces bonnes soirées dont ils ont le secret et qui commencent presque toujours au bar. Seulement il est inutile de préciser que programmer quoi que ce soit est vain avec eux , car il y a 99% chances que rien ne se passent comme ils le prévoyaient . Et ce soir ne fut pas une exception a la règle . En effet , le ton de leur conversation commençait quelque peu a augmenter de volume quand la tomate en devint le sujet principal . Eh oui ! Il est bien connu que les fruits et légumes sont un sujet qui amène à des conflits ! Dieu sait que la deuxième guerre mondiale a commençait par un débat sur la courgette !! Stupide courgette.... Il se trouve que ce soir avec nos deux roquets , il s'agit de la tomate. Une petite peste de tomate prétentieuse qui se croit tellement importante qu'on peut l'utiliser partout ! On ne sait même plus comment la qualifier ! Fruit ? Légume ? C'était la le débat qu'animaient les deux glandeurs . En effet , Kellogs soutenait qu'il s'agissait d'un légume , alors que Corn Flake prenait le parti des fruits . Oui... Il ne suffisait que de cette petite étincelle pour allumer leur agressivités . Ils avaient beau tous les deux hausser le ton et essayer de gueuler plus fort que l'autre , leur différend ne serait jamais régler sans preuves .

Les voila enfin avec un but : aller a la bibliothèque pour trouver la réponse a leur mystérieux dilemme . Ils y allaient d'un pas pressé , ils courraient presque. Ces idiots venaient juste de trouver enfin quelque chose a faire , et ils n'attendaient que le moment où ce serait fini . Nul besoin est de préciser que l'atmosphère entre les jeunes hommes étaient électriques , et ne sortaient de leur bouche que grognement et marmonnements intelligible . Ils étaient proches, ils arrivaient... Ils pouvaient sentir la fameuse tension qui pesait dans toutes bibliothèques qui se respectent . Mais eux s'en souciait peu . Attention... ARRIVÉS ! Ils se hâtaient a travers les sections de la bibliothèques en se souciant tellement peu du bruit qu'un troupeau de flamant roses ( Oui ... ça reste en troupeau les flamants roses ! Pourquoi pas ? ! ) n'aurait pas mieux fait . Ils ignoraient avec insolence les multiples réflexions qui fusaient a leur égard . "Alors euh ... Chasse et pêche , non... Phylosophie surement pas.... "Comment se débarasser de sa belle-mère ? " on s'en fou... AH VOILÀ ! Alimentation ! Après avoir survolé du regard les différents livres de l'étagères , Kegan en ouvrit un au hasard. Ils passèrent les pages réservées aux " bien fait de l'alimentation pour votre peau" et autre bétises du genre , et tombèrent alors sur une rubrique " Fruits et légumes" . PARFAIT ! Après quelques secondes de compréhension de la pages , l'atmosphère était bien trop tendu pour la situation , mais il semblait que pour les deux baroudeurs , c'était une question de vie ou de mort. Suspens.... Suspens... et....
" Et contrairement à l’idée reçue, la tomate n’est pas un légume mais un fruit . À cette phrase , Cornelius sauta de joie , et , accompagné de son sourire de gamin content-d'avoir-prouvé-qu'il-était-le-meilleure , lança un hilare ""ET BIIIIIIM !!! Alors Linguini , qui avait raison ?? qu'il complèta avec un petit pas de danse pour a la fois exprimer sa joie , et pour exaspérer son ami le plus possible. [ Est-il besoin de précisions quant a la référence ? Linguini = Personnage cuisinier dans ratatouille , donc le rapport se fait avec la nourriture. DE PLUS ce personnage là se trouve être roux , donc le rapport se trouve avec la couleur de cheveux de son ami. OUI JE SUIS FIÈRE DE MOI ! ] .

Cornelius voulait énerver son alter égo , et cela ne manqua pas. Celui-ci jeta violemment le livre au sol et injuria son meilleur ami. La seule réaction de l'Australien fut d'exploser de rire . Un rire a la fois moqueur et faussement diabolique , qui se transforma en rire sincère qui montrait que Harris était content de lui . Alors que le rouquin partait en trombe du bâtiment  , le blondinet calma son rire peu a peu et ramassa le livre et le rangea . Fouteur de merde il était , certes ; mais un fouteur de merde respectueux , sacrebleu ! Il entendit alors les remontrances des personnes présentes :" Chuuut , un peu de silence !" avait pesté une bonne femme derrière lui . Corny se contenta de lui sourire , de son beau sourire provocateur , et lui accorda un petit clin d'oeil . Il se relevait donc , et parti de la bibliothèque , les mains dans les poches , en sifflotant , content de lui , nonchalamment . Pourquoi n'était-il pas plus bouleversé des injures de son meilleur ami ? Pfff , Quelles injures ? C'était tout a fait normal  ! S'engueuler et s'insulter , c'est pratiquement leur manière de se dire bonjour . Même si cela choquait beaucoup les autres , eux savaient pertinemment que cela ne changeait rien ! Leur dispute ne durait jamais , d'ailleurs Corny savait très bien qu'il allait le retrouver ce soir au bar . Ils s'y retrouveraient simplement au lieu d'y aller ensemble. Cornelius était tout fier , un vrai gamin. Il doit avouer que rendre Kegan fou de rage était pour lui délectable , même si le challenge n'était pas dur. Le rouquin avait cette faculté de s'énerver très vite pour un rien. Dois-je vous rappeler qu'il a insulté son meilleur ami a propos d'une tomate ? Cependant , ces deux là étaient malgré tout inséparables . Ils se quitteraient le jour où les poules auront des dents. Encore que je doute que la dentition des gallinacés ait un quelconque effet sur leur amitié .

C'est ainsi que Corny se dirigeait calmement dans sa piaule , munit de son sourire indétrônable qui énervait tellement de gens , et qui semblait en charmait d'autres d'une façon inexplicable . Il arriva , jeta ses vêtements sur le tas d'habits présents sur une chaise dans un coin de la pièce ( l'ordre ne fait vraiment pas parti du vocabulaire du jeune homme , et sauta sous la douche . Dix minutes plus tard environ , le voila , tout beau , tout mouillé , tout propre . Il devait s'habiller pour sortir ce soir. Il prenait bien 30 minutes a se prépa... AHAHAH ! Non désolée , rien de cela n'est crédible. Corny était tout sauf un garçon coquet  . Il se foutait éperdument de comme il s'habillait et à quoi il ressemblait . Il attrapait au hasard un jean et une chemise ( oui , pour certains soir il faisait au moins l'effort de mettre une chemise ) , et s'habilla . Son seul outil qui lui servait de peigne était sa main , en effet, il se la passait deux ou trois fois dans les cheveux , les plaçant alors de façon complètement anarchique . Il occupait précisément 5 secondes de son temps devant le miroir , histoire de voir " l'étendu des dégâts" comme il appelait cela , vérifiait qu'il avait bien toute ses affaires avec lui , et claquait la porte . Il jetait un petit coup d'oeil a sa montre , il devait retrouver Blondie , et sûrement l'autre énervé , dans 10 minutes , et il mettait 20 minutes pour arriver au lieu de rendez-vous . Oh ! Seulement 10 minutes de retard ? Mais il était presque en avance pour lui . Ainsi , il ne pressait aucunement le pas .

5... 10... 15 ... 20 minutes plus tard ! Il se pointa à l'endroit escompté , ouvrit les bras et dit joyeusement :
"NE CHERCHEZ PLUS ! Me voilà mes chers a... , il s'arrêta quand il se rendit compte qu'il parlait a un buisson. Un très jolie buisson , certes , mais un buisson quand même , ils ne sont pas réputés pour leurs conversations variées . PERSONNE ? Il n'y avait personne !! Ils seraient tous les deux en retard ? Étrange... Peut-être sont-ils déjà là-bas ? Cornelius se posait peu de question , d'autant plus qu'il n'existe pas une once de patience chez le jeune homme , il savait pertinemment qu'il n'allait pas les attendre et préférait les attendre directement au bar . Soit ils y sont déjà , auquel cas , CHOUETTE , il n'aurait pas attendu ici tout seul comme un con , soit ils n'y sont pas , et il optait pour les attendre au bar , un verre a la main . Ainsi , il s'y dirigea , s'allumant une cigarette pour la route . Une sale manie , mais la morale ne l'atteignait pas . Une clope et quelques minutes plus tard , il était arrivé a destination . Il entra dans le bar , et survola le peuple du regard . TADAM !! UNE TIGNASSE ROUSSE ! Cible repérée ! Voilà l'avantage d'avoir un acolyte a la pilosité colorée ! Il était donc là ! Par contre , aucune trace de la jeune fille . Il se fraya un chemin , et atteignit son but . Son ami était assis au bar , et donc dos à lui . Pour signaler sa présence , Corny se contenta de poser une main sur l'épaule de Kegan . Celui-ci se retourna et le gratifia d'un :" Oooyyyy les amis !" , deux verres a la main . A la vue des breuvages , il esquissa un sourire malicieux , en saisit un , et hocha de la tête comme pour le remercier . Lui , un Bêta , n'avait normalement pas le droit a l'alcool . AHAH ! Comme s'il suffisait de ça pour empêcher notre débauché de boire . Il trouvera tous les moyens possibles pour s'éclater , et l'alcool faisait parti du programme . Son moyen était simple : il avait l'avantage d'être meilleur ami avec deux Alpha , qui le fournissait régulièrement . Du moins au début . Depuis le temps , sociable comme pas deux , Cornelius avait sympathiser avec le personnel , qui le connaissait bien , et qui ne lui refusait les verres qu'en cas de présences des autorités . Il prit une gorgée et s'adressa a son ami .


"Aaaah , c'est bon ! Arrivé avant nous ? Miracle ! T'as eu un accident ou quoi ? " dit-il suivi d'un petit rire moqueur , "Des nouvelles de Blondie ? "

Comme vous pouvez le constater , aucune trace de froid était palpable entre eux , et cela ne les étonna pas . C'est naturel , on vous dit ! Un petit sourire en coin amusé apparaissait sur le visage du blond quand celui-ci , après quelques secondes d'analyse de l'endroit et la situation , avait remarqué un léger état d'ébriété , très léger ( comparé à ce qu'ils avaient l'habitude de vivre ) de la part de son ami. Encore une soirée qui s'annonçait mouvementé , sinon pour le moins amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 45
$ Dollars : 75
Date d'inscription : 18/07/2013
Age : 27
Sujet Alpha
MessageSujet: Re: J’adore être pris entre Dawn et Lux ~ Corny & Blondie   Jeu 25 Juil - 12:32

La jeune Alpha revenait de son quart de travail au théâtre, où elle avait d'abord aidé les spectateurs à gagner leur siège, pour ensuite leur servir les rafraîchissements pendant l'entracte. Ce boulot comptait de nombreux avantages : étant donné qu'elle était affectée à plusieurs tâches à différents moments de l’événement, elle pouvait assister au spectacle gratuitement... et comme elle travaillait derrière le bar, il était très facile de picoler ni vu, ni connu. Cependant, le spectacle de ce soir était des plus ennuyants... Une "actrice" débitait d'une vois monotone et sans saveur ce qui semblait être un monologue. La femme semblait apeurée, on pouvait clairement voir son front perlé d'une sueur de stress, et ce, même du fond de la salle... Sans compter qu'elle se référait à toutes les deux minutes à son télésouffleur, parce qu'elle ne semblait pas avoir retenu une traître ligne du texte appris des mois auparavant...

-"Je sens que je vais avoir besoin de plusieurs Rhum/Coca pour passer à travers cette soirée..."

C'est donc une Blondie un peu titubante qui avait quitté le théâtre vers 22 h en se rendant à son appartement. Bien décidée à ne pas passer la soirée seule, elle avait ouvert l’œil en se dirigeant vers chez elle. Où étaient passés tous les mecs de cette foutue île ? Il ne semblait y avoir personne à la plage, ni même autour de la fontaine... C'était impossible qu'une giga fiesta ait été organisée, et qu'elle n'ait pas reçu d'invitation, si ? Elle, la party animal, la fille sans qui aucune fête ne peut être considérée comme réussie ?

Rendue un peu parano par l'alcool, la jeune femme se rendit à son logis rapidement, l'humeur boudeuse. Elle traînait les pieds dans le corridor en direction de son appartement, tentant de faire le plus de bruit possible pour attirer l'attention, mais rien n'y faisait. Ses voisins de pallier, bien habitués à ses caprices de diva, ne passèrent pas la tête pour voir d'où venait ce brouhaha. Qu'allait-elle devoir faire pour avoir un peu l'attention de quiconque aujourd'hui !?

Devant son appartement, Blondie cherchait rageusement ses clés dans le fond de son sac, sans remarquer la note qui était collée contre la porte. Exaspérée, elle vida le contenu du sac sur le sol puis farfouilla un moment à travers les stylos, les divers calepins, la monnaie et les CDs. Ses clés maintenant en main, elle se redressa pour entrer chez elle mais se buta plutôt contre un bout de papier maladroitement déchiré, sur lequel était inscrit ces mots qu'elle lu à voix basse :

-"Ce soir. Autour de minuit. Au bar. Moi, toi et Corn Flakes...

... Sweet !...

... Mais qu'est-ce qu'ils ont fait encore ces deux idiots ?
"

Elle avait ouvert la porte de son appartement en examinant la note, tout en poussant du pied le contenu de son sac à l'intérieur... elle ramasserait tout ça plus tard. C'était étrange, on aurait dit que cette note avait été écrite... sur la page d'un livre. Car oui, on pouvait y lire clairement l'écriture manuscrite de Kegan, mais les caractères imprimés référaient quant à eux à la botanique, plus précisément à la tomate. C'est tout ce qu'ils avaient trouvé pour lui laisser une note, vraiment ? Le passage d'un livre sur les tomates ?!

Amusée, la blonde laissa la note sur le comptoir de l'appartement et fila à la douche afin de se débarrasser de la désagréable odeur de renfermé du théâtre. Quelques minutes plus tard, toute pimpante et de nouveau d'excellente humeur, elle quitta son appartement avec un nouveau sac à main en direction du bar.

Blondie profita de l'absence momentanée des membres du personnel du bar pour se faufiler à l'intérieur, cherchant des yeux la table où Kegan et Harris devaient l'attendre, verres à la main. Elle avait l'habitude de ce bar (même si techniquement, l'accès lui était interdit...) et savait parfaitement comment entrer sans se faire remarquer. La tête légèrement baissée pour ne pas se faire reconnaître, elle contournait les clients en ne manquant pas de faire de l’œil à certains d'entre eux, en murmurant des promesses de soirée explosive à la fermeture du bar à d'autre. C'est donc sous les regards indignés des filles qui accompagnaient ses futures conquêtes que Blondie se glissa sur la chaise libre face à ses deux amis.

-"C'est bondé ce soir dites donc ! On va bien trouver quelque chose à se mettre sous la dent...!"

Elle prit volontiers le cocktail que lui tendait Kegan et en prit une gorgée en souriant, lançant un regard plein de sous-entendus aux garçons qui l'accompagnaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J’adore être pris entre Dawn et Lux ~ Corny & Blondie   

Revenir en haut Aller en bas
 

J’adore être pris entre Dawn et Lux ~ Corny & Blondie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» MONSIEUR LE DG: enlevez le mépris de l'agent d'exécution
» Est-ce que votre BC ferme entre Noël et le Jour de l'an?
» Grignoter sainement?
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN SHELL - this is not a cage :: GOLDEN SHELL RP :: Le Sud :: Bar à cocktails-